Elle & Lui partent
faire le tour du Monde

Margaux & Hadrien, Elle & Lui, ont pris une décision folle : faire le tour du Monde. Asie, Océanie, Amérique du Sud, autant de continents qu’ils vont pouvoir découvrir pendant ce périple. Mais au fait, ce voyage, comment l’imaginent-ils ? Comment s’y sont-ils préparés ? Qu’ont-ils emporté avec eux ? Ils ont réponse à tout.

whatside elle et lui
whatside elle et lui

Ton déclic pour faire le tour du monde ? 

Aussi fou que cela puisse paraître, impossible de me rappeler ce jour où je me suis dit “tiens, si je quittais tout pour partir faire le tour du monde”.

Ce qui aurait pu te faire changer d’avis ?

RIEN. Quand la décision a été prise, tout a été très vite. Nous partions 6 mois plus tard mais dans nos têtes, nous étions déjà ailleurs.

Ton sentiment le jour du départ ?

Quitter ce que l’on connaît par cœur pour l’inconnu total, c’est à la fois grisant et flippant. Et dans la salle d’embarquement de l’aéroport Charles de Gaulle, à 9:50 ce 14 janvier 2016, c’était surtout flippant.

Pourquoi cette aventure avec “Lui” ?

La question ne se pose pas. C’était une évidence. On vit ensemble 24/24h, on a les mêmes envies, le même rythme, la même façon de voir les choses. Alors envisager un voyage d’un an autour du monde à 2, même pas peur !

Le pays que tu es la plus impatiente de découvrir ?

La Patagonie. Me dire que je suis à l’extrémité du monde, je trouve ça complètement dingue !

Ce qui va le plus te manquer ?

Hormis la famille et les amis (quand même!) je dirais la routine plateau sushi du dimanche soir.

Et ce qui ne te manquera pas du tout ?

Le métro bondé, surtout le matin à l’heure de pointe. Une angoisse chaque matin, et un véritable challenge pour trouver une place assise 😉

Ta nouvelle routine voyage ? 

Ma lessive à la main. Plus qu’une routine, c’est devenu une obsession. On a très peu de vêtements, donc autant qu’ils sentent bon !

Le poids de ton sac ?

11 kg. Déjà trop, surtout qu’il a déjà pris quelques kilos (et impossible de savoir d’où ils viennent !)

L’organisation de ton sac ?

Mon astuce ? Les totebags pour le compartimenter : les t-shirts dans un, les pantalons et les shorts dans l’autre, etc… Hyper pratique pour ne pas défaire tout mon sac à chaque fois.

L’objet dont tu ne pourrais pas te passer ?

Ma “pochette de bus”. À chaque voyage, j’ai mon petit kit de survie : mouchoirs, savon, boules quies. Le kit du parfait voyageur pour rester digne pendant 20h de bus!

L’objet inutile que tu as emporté ?

Ma trousse de maquillage.

Ce que tu attends de cette expérience ?

M’en prendre plein la vue, mais surtout plein la tête. J’espère que ce voyage ne sera pas uniquement une parenthèse dans ma vie, mais le déclic pour un changement durable. Lequel ? Je ne sais pas encore …

Le conseil à ceux qui veulent sauter le pas ?

Sautez le pas 😉 Si l’idée de réaliser ce projet vous trotte déjà dans la tête, vous êtes foutus. Ne prenez pas le risque d’avoir des regrets dans quelques années mais plutôt le fierté de vous dire “je l’ai fait !”

 

Ton déclic pour faire le tour du monde ?

Elle. Et le jour où on a acheté une carte du monde qu’on a regarde assis sur notre lit avec une bonne bouteille de vin. On s’est regardé et balancé un “chiche ?”

Ce qui aurait pu te faire changer d’avis ?

Franchement rien. Quand la machine a été enclenchée et que l’idée du tour du monde s’est installée, rien n’aurait pu nous faire changer d’avis.

Ton sentiment le jour du départ ?

Ça se bousculait pas mal entre peur, anxiété et fatigue aussi (décollage à 6h du matin après un nuit blanche à faire et refaire notre sac). Mais surtout de l’excitation en me disant «c’est parti, on part tous les 2 !»

Pourquoi cette aventure avec “Elle” ?

On vivait déjà 24/24 ensemble en France avec exactement le même mode de vie et de fonctionnement, donc ça aide 🙂 Je ne pensais pas vraiment à faire un tour du monde avant de la rencontrer, mais quand nous avons commencé à en parler, c’est devenu une évidence.

Le pays que tu es la plus impatiente de découvrir ?

L’Australie pour la diversité de ces paysages et ses plages.

Ce qui va le plus te manquer ?

Les matchs de Ligue des Champions avec les copains et les dimanches en famille.

Et ce qui ne te manquera pas du tout ?

Les médias et l’information française. Tout est toujours négatif alors que la vie est si belle. Du coup, j’essaye de couper 🙂

Ta nouvelle routine voyage ?

Apprendre mes petits mots de vocabulaire pour échanger avec les locaux. “Bonjour”, “Aurevoir”, “Merci”. La base pour créer du contact !

Le poids de ton sac ?

13 kg mais après 1 mois j’ai déjà gonflé de 2 kilos soit 15kg maintenant.

L’organisation de ton sac ?

La technique des petits roulés… L’idée est de rouler toutes les affaires pour les superposer. L’intérêt est d’éviter au mieux de les froisser tout en gagnant de la place.

L’objet dont tu ne pourrais pas te passer ?

Mon iPod pour s’occuper pendant les longues heures de bus. Il faut passer le temps comme on peut, alors quand on ne dort pas, un peu de musique est toujours le bienvenu.

L’objet inutile que tu as emporté ?

Ma GameBoy.

Ce que tu attends de cette expérience ?

J’attends surtout d’en apprendre énormément sur les différentes cultures et modes de vie que nous allons rencontrer au fil des pays traversés. S’ouvrir l’esprit, ça ne fait jamais de mal !

Le conseil à ceux qui veulent sauter le pas ?

Pourquoi hésiter ? La vie est trop courte pour laisser place à l’hésitation. On aura le temps de réfléchir dans la tombe. Et aujourd’hui, tout devient facile avec internet.

  • 91
  •  
  •  
  •  

Commentaires (1)

Vous souhaitez écrire un commentaire ?