Elle & Lui en Colombie

Elle & Lui ont passé 1 mois en Colombie. 1 mois de découvertes, de rencontres, de bonheur, d’émotions, de salsa, de rumba, de treck, de café et de musique. Ils sont partis en Colombie sans aucune idée de ce qui les attendait. Et ce qui les attendait, ce sont (presque) que des bons souvenirs et des coups de cœur qui leur manquent déjà. Retour sur 30 jours dans le pays du sombrero.

whatside elle et lui
whatside elle et lui

Ton meilleur souvenir ? 

Notre journée dans la vallée de Cocora. Située dans les montagnes colombiennes, elle est surtout réputée pour ses immenses palmiers, les plus hauts du monde. Un paysage à couper le souffle, digne d’un Jurassic Park (en moins dangereux, malgré la tarentule que nous avons croisé). Nous avons parcouru quelques kilomètres à cheval, ce qui a rendu le moment encore plus magique. Bref, un immanquable de la Colombie.

 

Ton pire moment ?

C’est à la fois mon pire moment mais aussi un instant qui me fait beaucoup rire maintenant. En visitant le parc Tayrona (courrez-y c’est incroyable), nous avons passé une nuit sous la tente. Manque de bol, cette nuit la, il y a eu la plus grosse tempête que nous avons connu en Colombie. Nous avons dormi sur des matelas trempés avec les mains sur les oreilles pour ne pas entendre la foudre. Ô joie, ô bonheur quand le petit matin ensoleillé a pointé le bout de son nez.

 

Ton endroit préféré ?

J’ai adoré la ville de Carthagène des Indes. Cette ville n’est que couleurs, musique, chaleur et spécialités culinaires en tout genre. Une ville dans laquelle la vie est simple et douce.

 

Ta plus belle rencontre ? 

Le couple d’hôtes qui nous ont hebergé à Salento (vallée de Cocora). Au départ, nous avions réservé chez eux car les 3 nuits étaient gratuites… dû à un bug sur Booking ! Biensur, nous avons finalement dû payer (3 francs 6 sous…) mais ce petit coup de pouce du destin nous a conduit chez le couple le plus mignon de l’histoire de la Colombie : conseils en tout genre, cours d’espagnol (autant vous dire qu’il y a avait du boulot) et même petit-déjeuner au lit. Un rêve.

 

La spécialité culinaire que tu as préféré ?

La fourmi géante de Colombie. Pas que j’en mangerais à tous les repas, mais ce met au premier abord dégoutant s’est avéré plutôt bon. Salé et croustillant. Miam.

 

Ce qui t’a le plus étonné ?

La musique. Après 8 mois d’Asie où la musique était très peu présente, j’ai été très étonnée de voir qu’en Colombie, la musique fait partie intégrante de la culture. Du coup, dans toutes les rues, tous les magasins, tous les bus et toutes les places, c’est salsa et rumba à volonté.

 

Ton super bon plan ? 

Regardez le prix des avions quand vous souhaitez voyager en interne. C’est le premier pays où les tarifs peuvent être moins chers dans les airs que sur la terre. Ça fait gagner de l’argent et surtout un temps fou.

 

Un conseil pour ceux qui prévoient d’aller en Colombie ?

Apprenez les bases de l’espagnol avant de partir. Là-bas, ils ne parlent pas un mot d’anglais. Du coup, pour profiter des rencontres et pour la vie quotidienne (réserver un hôtel, commander au restaurant, booker son bus…) l’espagnol est indispensable ! Nous sommes partis les mains dans les poches, maintenant, nous regardons pour prendre des cours intensifs sur place.

 

Alors, la Colombie, safe ou pas ?

Qu’on soit bien clair, la Colombie n’est pas le pays le plus safe au monde. Mais après 1 mois ici, il ne nous est jamais rien arrivé. Il faut simplement prendre quelques petits reflex basiques : ne pas sortir le soir dans les grandes villes dans la mesure du possible (Bogota, Medellin, Cali) ou bien se déplacer toujours en taxi, ne pas porter montres en or et bagues de diamant, et éviter de consommer « ce que vous savez ». En gros, rien de bien compliqué, juste un peu de bon sens. Hormis les grandes villes, il fait bon vivre de jour comme de nuit. La Colombie, je la conseille même aux filles voyageant seules sans problème !

Ton meilleur souvenir ?

Il y en a tellement dans ce beau pays… Mais mention spéciale pour la journée passée dans la vallée de Cocora. Nous avons commencé par une balade à cheval à traverser des rivières, puis nous avons marché jusqu’à un point de vue incroyable sur la vallée où nous pouvions admirer les plus hauts palmiers du monde (plus de 80m de haut). Le temps était parfait, c’était un super moment.

 

Ton pire moment ?

Après ma première expérience d’équitation à Villa de Leyva, je m’étais promis, à moi et à mes fesses, de ne plus remonter sur un bidet. Mais à Salento, Margaux m’a forcé (j’exagère à peine) à remonter sur un cheval pour une balade de deux heures dans les montagnes des Andes. Je ne faisais pas le malin, surtout le lendemain avec des courbatures partout. Mais en y repensant, c’était finalement très cool. Je sens que je vais devoir me préparer à de futures excursions en Patagonie.

 

Ton endroit préféré ?

Carthagène, la ville aux milles couleurs. Cette ville est magnifique de par ses rues pleines de couleurs et son atmosphère. On pouvait passer la journée à photographier chaque maison de chaque rue.

 

Ta plus belle rencontre ?

À villa de Leyva, un petit village à 3 heures de Bogota où nous avons passé un week-end. Nous n’avions pas réservé d’hôtel (comme toujours) sauf que tout était plein. Une dame nous a alors proposé de nous loger chez elle. Nous ne parlions pas espagnol donc la communication était compliquée mais nous avons quand même réussi à échanger. J’étais un peu malade et elle m’a préparé des grogs chaque matin. Bref, un amour de colombienne !

 

La spécialité culinaire que tu as préféré ?

Le café ! La Colombie est le troisième producteur de café au monde (derrière le Brésil et le Vietnam) et ça nous a permis de boire de vrais bons cafés (ENFIN !).

 

Ce qui t’a le plus étonné ?

Sans aucun doute, la richesse culturelle de ce pays. Chaque ville, chaque village, chaque vallée a su garder sa part d’authenticité. De plus, il y a mille chose à faire et à voir dans tout le pays. Il faudrait y rester des années pour vraiment visiter la Colombie comme on le voudrait.

 

Ton super bon plan ?

Pensez à bien regarder les avions lors de vos trajets en interne car c’est très souvent moins cher que le bus et vous gagnez beaucoup d’heures de transport. En plus, ça vous évitera les trajets de montagne.

 

Un conseil à ceux qui prévient d’aller en Colombie ?

Les Colombiens aiment beaucoup visiter leur pays pendant les week-ends et les vacances. Pensez donc à vous organiser car les villes sont souvent prises d’assaut ainsi que leurs hôtels et les prix doublent ou triplent. Et gardez en tête que la Colombie est un des pays au monde qui compte le plus de jours fériés, du coup, ils en profitent à fond 😉

 

Alors, la Colombie, safe ou pas ?

On ne va pas se mentir, le pays se transforme mais il restent des zones assez compliquées. En temps que touristes, il faut faire attention notamment dans les grandes villes. Beaucoup de policiers sont d’ailleurs présents afin de rassurer les touristes et les colombiens eux-mêmes. Alors oui, ce n’est pas le monde des Bisounours, mais franchement ce pays est une vraie pépite et il serait dommage de passer à côté.

 

Vous voulez vous faire votre propre avis sur la Colombie ? Et si vous commenciez par jeter un coup d’oeil par ici ?

La Colombie en photos

  •  
  •  
  •  
  •  

Commentaires (2)

  • Awesome post again! We really enjoyed reading your story guys! Margaux, we were surprised to read that the giant ant was your favourite dish! We are curious now and want to taste it too now! Again we learnt a lot of fact about Bolivia through reading your story! We are now going to read about those super host in Colombia!
    Keep up the great work guys 🙂
    Patrick & Cecile from http://www.travel4lifeblog.com

    Répondre
    • Hello ! Actually, it’s not my favourite dish as I will not eat it everyday ahahaha But the dish I remember the most, as it’s the first time I eat it ! Try it when you will be in Colombia. You will LOVE this country !

      Répondre

Vous souhaitez écrire un commentaire ?